Steam sur Mac, une nouvelle ère ?

Le jeu vidéo est resté longtemps l’exclusivité des machines Windows, très peu de titres sortaient sur Mac et seulement quelques acharnés parvenaient à en faire fonctionner sous GNU/Linux. Quant à Steam, bien que peu populaire à ses débuts, a su s’imposer en tant que leader des plateformes de vente de jeux dématérialisés. Cette semaine, l’impensable a eu lieu : Valve sort un client Steam compatible avec l’OSX.

Et sans Bootcamp cette fois

On m’en aurait parlé il y a quelques mois, je me serais esclaffé comme à mon habitude lorsqu’un importun a l’outrecuidance d’utiliser Jeux et Mac dans la même phrase. Mais depuis que Valve à mis à disposition pas moins de 63 jeux compatibles (dont Portal et Torchlight tout de même) avec la marque à la Pomme ce genre de réaction n’a plus de raison d’être. Pour enfoncer le clou, une nouvelle fonctionnalité appelée Steamplay est inaugurée : un jeu acheté et compatible sera jouable aussi bien sur PC que sur Mac, selon ce que vous avez sous la main. Valve annonce également que de nouveaux jeux compatibles Apple sortiront tous les mercredis ces prochaines semaines.

Et Tux dans tout ça ?

Vous allez me dire qu’avec votre distrib’ Debian vous vous sentez un peu laissé pour compte. Faux, puisque Valve a confirmé qu’une compatibilité pour GNU/Linux est également prévue prochainement, ce qui réjouit le petit monde de l’Open Source. Il faut dire qu’il aurait été dommage de négliger ses utilisateurs, dans la mesure où ils ont prouvé au cours de l’opération The Humble Indie Bundle qu’ils sont bien plus généreux lorsqu’on les laisse choisir le prix.

Et après ?

Maintenant que Valve a chamboulé le monde vidéoludique, on peut s’interroger sur les conséquences de telles mesures. Compte tenu que beaucoup de joueurs utilisaient Windows parce qu’il s’agissait du seul OS assurant une compatibilité certaine avec la totalité des titres, si la tendance à l’ouverture vers d’autres systèmes se maintient, on pourrait éventuellement assister à une migration massive de gamers sous GNU/Linux. À mon sens, passer à une machine Apple impose de changer de hardware, ce qui génère un surcoût non négligeable, laissant la porte grande ouverte aux distributions Unix. J’aimerais avoir l’avis d’un véritable Mac-user sur ce point.

J’en profite également pour attirer votre attention sur Portal, qui pour l’occasion et jusqu’au 24 mai, est disponible gratuitement sur PC sur le store de Steampowered. Et sur Mac aussi, il va falloir que je m’y fasse…